AVS : la victoire aux prud’hommes - le cas de Véronique

lundi 22 janvier 2018
par  admin
popularité : 100%

Véronique a gagné ! Ex-AVS du privé, elle a été convoquée aux prud’hommes le 17/11/2017 et a reçu le délibéré le 15/12. Elle a finalement récupéré les sommes correspondant aux heures travaillées gratuitement, son contrat a été requalifié et son employeur a été condamné pour licenciement sans cause réelle et sérieuse. Il n’y aura pas d’appel.

Véronique a travaillé 3 ans en tant qu’Auxilaire de Vie Scolaire dans une école privée de Poitiers. Au bout d’un an payé 20h mais travaillé 26h50 par semaine et après être allée vérifier l’anormalité de la situation à l’inspection du travail, elle a refusé (et obtenu) de travailler plus de 20h les deux années suivantes. Elle a commencé sa procédure aux prud’hommes l’été dernier pour récupérer l’argent non versé de la 1ère année et a été licenciée aussitôt. Donc elle a aussi attaqué pour licenciement abusif. En cours de procédure et afin qu’elle abandonne, son ancien employeur lui a réglé les heures non-rémunérées de la 1ère année de travail, 2500€. Mais elle a persévéré et gagné sur le licenciement et autres aspects et récupère en plus 4000€ (moins les frais d’avocate, environ 1500€).

Elle a été soutenue dans ses démarches par Sud Education86 et a su montrer beaucoup de pugnacité pour faire valoir ses droits. Bravo !


Navigation

Articles de la rubrique

  • AVS : la victoire aux prud’hommes - le cas de Véronique